Financer sa formation

Le compte personnel de formation (CPF) permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Pour connaître leur montant, vous devez vous connecter à votre compte formation depuis le portail web à l’aide de votre numéro de sécurité sociale.Le CPF est alimenté automatiquement au début de l’année qui suit l’année travaillée. Les droits restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.Pour un salarié à plein temps ou à temps partiel, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500€ par année de travail dans la limite d’un plafond de 5000€ (800€ avec une limite de 8000€ pour les salariés les moins qualifiés ou en situation de handicap).Les actions de formation prises en charge doivent être certifiantes ou diplômantes. Le CPF peut être également utilisé pour la réalisation d’un Bilan de compétences ou une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Pour les travailleurs indépendants tels que les gérants, les auto-entrepreneurs, les entrepreneurs individuels, les professions libérales, commerçants et artisans. Ces derniers versent une Contribution à la Formation Professionnelle (CPF) auprès du Fonds d’Assurance Formation (FAF) dont dépend la nature de leur activité. Ce fond assure la prise en charge des frais de formation. Depuis 2020, les travailleurs indépendants peuvent faire les demandes sur le site moncompteactivite.gouv.fr, comme tout salarié. Pour connaître les budgets, il faut se rapprocher du FAF dont dépend le travailleur (FIF-PL, FAF-PM, Agefice, Afdas, FAFCEA).Le CPF est alimenté automatiquement au début de l’année qui suit l’année travaillée. Les droits restent acquis même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.Pour un salarié à plein temps ou à temps partiel, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500€ par année de travail dans la limite d’un plafond de 5000€ (800€ avec une limite de 8000€ pour les salariés les moins qualifiés ou en situation de handicap).Les actions de formation prises en charge doivent être certifiantes ou diplômantes. Le CPF peut être également utilisé pour la réalisation d’un Bilan de compétences ou une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Ce dispositif concerne tous les salariés.

La formation des salariés fait partie des obligations de l’employeur, qui doit d’assurer l’adaptation de ses collaborateurs à leur poste et le maintien de leur employabilité. Le financement des formations réalisées à l’initiative des entreprises repose notamment sur une contribution obligatoire, qu’elles doivent verser aux Opérateurs de Compétences (OPCO) par l’intermédiaire de l’URSSAF depuis 2022.

Les actions de formation sont à la charge de l’entreprise, mais elle peut bénéficier de financements :

  • Si l’entreprise compte moins de 50 salariés, elle peut demander une prise en charge des actions auprès de l’OPCO à laquelle elle est affiliée.
  • Si l’entreprise compte 50 salariés ou plus, l’OPCO peut accompagner l’action par le financement dans le cadre d’un versement volontaire de l’entreprise.

AEFE travaille régulièrement avec la plupart des OPCO de tous les secteurs d’activité (AFDAS, AKTO, ATLAS, CONSTRUCTYS, OCAPIAT, OPCO 2i, OPCO Commerce, OPCO EP, OPCO Mobilités, OPCO Santé, Uniformation) ou directement avec les entreprises de plus de 50 salariés assurant elles-mêmes le financement de leur formation.

Ce dispositif concerne les demandeurs d’emplois. L’AIF permet de financer en tout ou partie d’une formation. Elle est mobilisée par le Pôle Emploi et uniquement lorsque les frais pédagogiques ne sont pas pris en charge par les collectivités territoriales et les OPCO. Seules les formations validées par le Pôle emploi sont éligibles à ce dispositif. Le montant de l’aide est versé à l’organisme de formation.

Ce dispositif est accessible à tous les demandeurs d’emploi, qu’ils soient indemnisés ou non. Il permet aux demandeurs d’emploi un retour plus rapide sur le marché du travail, en leur permettant d’acquérir des compétences nécessaires à l’exercice de certaines activités. Les formations éligibles sont les savoir-faire techniques, le permis C, les langues étrangères, des diplômes pour la garde d’enfants, l’aide à domicile…Pendant cette période de formation, le demandeur d’emploi peut bénéficier d’une allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF) ou bien d’une rémunération des formations pôle emploi (RFPE).

Tout salarié peut financer lui-même sa formation en la réalisant sur son temps de travail (avec l’accord de son employeur) ou hors temps de travail. Dans ce type de cas, les tarifs proposés par les organismes de formation peuvent être adaptés. Contactez-nous pour connaître nos tarifs dans le cadre d’un financement individuel.Pendant cette période de formation, le demandeur d’emploi peut bénéficier d’une allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF) ou bien d’une rémunération des formations pôle emploi (RFPE).

Une question ?

Contactez nous !